Mes conseils pour prévenir et agir sur le vieillissement cutané grâce à l'alimentation !


Dans cet article je réponds aux questions posées par Laboté, une marque de cosmétiques fait sur mesure et à la demande.


L’alimentation a-t-elle un impact sur le vieillissement cutané ?


Le tissus sous cutané est composé d’un ensemble de cellules notamment les fibroblastes responsables de la synthèse de fibres comme le collagène, l’élastine et la réticuline. Ces dernières sont des protéines importantes pour la structure de la peau. Il y a aussi des cellules graisseuses (adipocytes) qui permettent de protéger les organes internes.

Avec l’ âge, la structure cutanée se modifie, la peau perd du collagène. Ainsi, la peau moins élastique, retombe vers le bas et se plisse.


Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :



  • LE STRESS OXYDATIF :


Il résulte d’un déséquilibre entre la production de radicaux libres et d’antioxydants.

L’ oxydation est un processus normal et nécessaire. Cependant, lorsqu’il y a plus de radicaux libres présents que d’antioxydants, ces derniers commencent alors à endommager notre ADN, les cellules et protéines du corps.


Nous sommes exposés constamment aux radicaux libres dans l’environnement : pesticides, fumée de cigarette, pollution atmosphérique, rayonnement UV, stress psychologique et physique, manque de sommeil, sédentarité mais aussi une alimentation trop riche en sucres, gras et alcools.

Pour limiter ce phénomène, la première chose à faire est d’augmenter notre niveau d’antioxydants et de diminuer la formation de radicaux libres. Pour cela, on va augmenter les aliments riches en antioxydants à travers une consommation importante de fruits et légumes.


  • LA GLYCATION :


Il s'agit d'une réaction chimique naturelle qui se produit spontanément dans le corps, conduisant à un vieillissent accéléré des tissus. Ce phénomène est aussi appelé réaction de Maillard, elle génère des protéines glyquées dues à la fixation des sucres sur les protéines, qui ne peuvent pas être détruites et s’accumulent dans la cellule. Ces protéines sont d’avantage sensibles à l’oxydation et favorisent la production de radicaux libres.


Dans le derme, l’ élastine et le collagène vont être touchés par ce phénomène, entraînant un relâchement cutané, des troubles de la cicatrisation et l’apparition des rides.

Cette réaction est favorisée par nos habitudes alimentaires et notre environnement. En particulier le sucre en grande quantité et certaines cuissons : viandes grillées, rôties, desserts sucrés, caramel, boissons à base de cola ou de malt (bière), etc.


  • LES CARENCES D'APPORTS OU D'ASSIMILATIONS :


L ‘apparition de rides peut s’expliquer aussi par une carence ou un défaut d'assimilation, en plusieurs acides aminés, qui jouent un rôle essentiel dans la régénération des cellules de la peau et du collagène. Les acides aminés essentiels sont apportés par une alimentation riche en protéines animales (œuf, poisson, viande, volaille) et végétales (certaines céréales germées et légumineuses).


Certaines rides peuvent être favorisées par un manque d’eau, de sel minéraux comme le sodium et d’acide gras polyinsaturés. Il faut donc s’assurer une hydratation quotidienne suffisante, en buvant au moins 1,5 l d’eau par jour et apporter des graisses de bonne qualité comme les noix, les poissons gras, l’avocat, l’huile d’olive et l’huile d’onagre par exemple. Il faut aussi faire attention aux risques de déshydratation et de perte importante en eau : transpiration excessive, troubles du transit, excès de caféine, de tabac, alcool.


  • LES HORMONES :


Elles ont également un rôle sur la structure et l’état de notre peau : vasopressine, aldostérone, oestrogènes, testostérone...

Quels sont les ingrédients à éviter pour prévenir le vieillissement cutané ?

  • Limiter la consommation trop importante de café, thé, alcool, soda, aliments transformés et industriels riches en sucres, acide gras de mauvaise qualité (saturés, trans et graisses hydrogénées)...


  • Limiter la consommation d’aliments riches en sucres et chauffés à plus de 180° : crèmes brûlées, caramel, gâteaux, etc.


  • Limiter les produits brunis et privilégiez les cuissons à basse température, les fruits et légumes crus


  • Mais aussi attention à son environnement : tabac, manque de sommeil, expositions répétées et excessives aux UV.

Quels sont les ingrédients à privilégier pour prévenir le vieillissement cutané ?

Les aliments riches en antioxydants, vitamines A, C, E et sélénium, en eau et acides gras polyinsaturés. De plus certains oligo-éléments comme le zinc, le cuivre et le manganèse permettent de régénérer plus rapidement nos propres antioxydants cellulaires.


  • Légumes : Carotte, persil, betterave, poivron, brocoli, chou, épinard, patate douce.


  • Fruits : grenade, kiwi, abricot, melon, pamplemousse, avocat, fraise, cassis, myrtille, framboise, mûre, pruneaux, baie de goji.


  • Oléagineux : noix, noix du brésil, noix de pécan, amande, noisette, graines de courges, lin.


  • Oeufs, beurre cru, sardines, saumon, huitres, crabe


  • Herbes aromatiques et épices : romarin, cumin, curcuma, thym, clous de girofle

Quels sont les ingrédients à privilégier pour corriger le vieillissement cutané ?

Les mêmes ingrédients précédemment cités , avec en plus des compléments alimentaires qui agissent sur la réparation cellulaire et l’action anti-radicalaire :

  • L’ acide rosmarinique issu d’un extrait titré de romarin qui empêche la glycation,

  • Les oligoéléments comme le zinc, le cuivre, le manganèse et le sélénium qui augmentent l’ activité de nos propres enzymes antioxydantes pour réduire le stress oxydatif,


  • les bioflavonoïdes qui protègent notre réseau vasculaire afin d’apporter des bons nutriments à chaque cellules,


  • Les peptides de collagène hydrolysés de bonne qualité,


  • La glutamine et certains probiotiques pour améliorer l’assimilation des micro-nutriments au niveau digestif.


Pour les compléments je vous recommande les laboratoires COPMED ou LA ROYALE

As-tu une recette à nous partager ?

MON TABOULÉ DE CAROTTES :

Mixez dans un robot 4 carottes et 1 fenouil, comme pour former des grains de semoule.


Ajoutez ensuite :


3 CAS* de gingembre en poudre, ou râpez 1cm de gingembre frais

2 CAS cumin

3 CAS graine de courge

3 CAS baies de Goji

1 citron pressé

3 CAS huile d'olive

2 CAS huile de cameline


Dégustez !


*Cuillère à soupe




Valentine C.